Voici des témoignages de membres de la Cavale!

J’ai embarqué dans la Cavale sans vraiment savoir à quoi m’attendre. J’avais déjà commencé à faire des intervalles marche/course mais, toute seule dans mon rang je manquais un peu de motivation. Faire partie d’un club de course me semblait être une bonne solution mais j’avoue que j’avais un peu peur de ne pas être à ma place parmi tous ces athlètes. Non seulement j’y ai été très bien accueillie, mais  j’y ai trouvé le support et l’encouragement de personnes de tous les niveaux qui partagent tous un intérêt pour la course. Le programme d’entraînement marche/course pour les débutants (ou pour la remise en forme) est graduel et facile à suivre. Après une saison avec La Cavale je réalise que de pouvoir partager les hauts et les bas de mes débuts avec des personnes qui ont comme moi des objectifs plus modestes, de m’inspirer en lisant sur la page Facebook du club les résultats des membres dans différentes courses et de participer aux différents événements pendant la saison m'a apporté bien plus que ce que j'aurais pu imaginer. Et quel plaisir de se retrouver, s’encourager et de voir notre évolution chaque semaine! Merci Sandra et Jeannot! J'ai déjà hâte au printemps!

- Natalie
 
 Faire entrer la course à pied dans ma vie au printemps 2012 pour une remise en forme plus que nécessaire a été une décision marquante pour moi ... Faire entrer le club La Cavale dans ma vie au printemps 2013 s'est avéré une suite logique dans mon cheminement personnel afin que ce sport se transforme en quelque chose de beaucoup plus grand ... une véritable passion , un nouveau mode de vie. La Cavale, avec ses fidèles coureurs et son coach en or, est devenu une sorte de seconde famille ... m'apportant conseils, soutien, amitié et sentiment d'appartenance à un groupe ... une recette idéale pour ce que la course à pied me permet d'accomplir ... le dépassement de soi ! Merci La Cavale !
 
- Pierre
 
Dépasser, faire des intervalles avec d’autres c’est dépasser, sans dépasser les autres. Dépasser nos connaissances, notre technique et dépasser nos limites. Il existe une zone où courir fait mal, où notre cœur atteint un rythme effréné, nos muscles sont sollicités au maximum. Lorsque nous rentrons dans cette zone douloureuse, notre esprit n’a plus comme alternative que la fuite, l’arrêt. La respiration haletante des autres coureurs, le bruit des souliers, l’ombre des autres jambes sur la piste, les encouragements de l’entraineur, des autres coureurs, sont les éléments qui repoussent l’entrée dans cette zone.
C’est dépasser, dépasser nos limites, dépasser l’instant où l’esprit flanche, le moment où seul je baisserais les bras, stopperais ma course sur le bord de la route, d’une piste ou d’un chemin. Les autres ne sont que prétextes à dépassement de soi, sans jamais être en avant. S’entrainer en groupe c’est dépasser notre individualité pour ne faire qu’un tout, c’est unir nos fragilités pour se renforcir. C’est rentrer dans une zone où nous transcendons la douleur.
Ce dépassement me suit maintenant dans toutes mes sorties, sur route, en trail, sur piste, en entrainement ou en course. Lorsque mon esprit veut dicter à mon corps d’abandonner, de ne plus souffrir, je m’imagine sur la piste, courir avec les autres. Les derniers kilomètres d’un marathon, les versants d’une montagne ne sont pour mon esprit plus que des tours de pistes avec ceux qui comme moi, dépassent.
 
- Jean-Marc, du groupe avancé.
 
Je commence ma quatrième année avec la Cavale et je suis loin d’être un lièvre! C’est l’énergie du groupe, le professionnalisme de l’entraîneur et les programmes adaptés à toutes les conditions qui me motivent à continuer, parce que ça marche! Je ne suis pas rapide et je ne cours pas de grandes distances, mais à chaque année, je me dépasse, j’apprends à respecter mes limites et je suis fière de moi. J’ai même réussi à emmener mon amoureux au Club et nous planifions maintenant nos vacances en fonction des courses!
 
- Paule

La première fois que j'ai couru, après  seulement quelques minutes, j'étais rouge écarlate, essoufflée et surtout découragée avec ma pompe (asthme) à mes côtés ... Décidément, la course à pieds n'était pas fait pour moi ... Quelques mois plus tard, je décide d'intégrer le club, après avoir longuement hésité, pensant que "La Cavale " c'était juste pour l'élite, et bien non ....  Grâce à ce club, j'ai pu bénéficier d'entraînements de groupes diversifiés et adaptés à mes besoins et objectifs, le tout encadré par un coach expérimenté, qualifié et passionné (Jeannot Langlois).
De plus, j'ai reçu de nombreux conseils sur les techniques reliées à la  course, la récupération, la prévention les blessures, la préparation aux courses, etc. Mais La Cavale, c'est aussi des amis coureurs débutants, intermédiaires et expérimentés de qui j'ai pu apprendre et avec qui j'ai pu partager ma passion et dépasser mes limites... le tout dans un climat amical basé sur l'entraide et le respect. 5 ans plus tard, je cours des demis sans ma pompe.. ou presque :)

- Annie

Il y a un peu plus de 2 ans je revenais m'installer dans la région avec mon petit garçon ... J'ai toujours été très sportive mais depuis quelques années, j'avais mis un peu de côté la course a pied. Un bon matin, j'ai décidé de participer à une course du circuit et c'est là que la passion pour la course à pied a repris sa place dans ma vie.
Après une saison à m’entraîner par moi-même, je me suis dit que j'avais besoin de défi et de motivation. Je me suis donc inscrite à la Cavale ... Wow!  La Cavale c'est une famille, une école qui nous permet de nous dépasser et de nous fixer des objectifs réalistes. J'y ai rencontré un entraîneur hors pair, mais surtout, des amis et des "partners" de course en or. Les entraînements de groupe permettent le dépassement de soi tout en étant teinté d'entraide mutuelle.  Bref, ce choix fut l'une de mes meilleures décisions depuis mon retour à Rimouski !! Je vous invite à vous joindre à nous si vous partagez la passion de la course à pied, si vous aimez les défis et surtout, si l'esprit de "gang" vous attire !!!

- Véronique

J'ai commencé à courir à 37 ans par moi-même avec détermination et passion mais avec le recul je constate que je n'avais pas les avantages de faire partie d'un club de course. Le  Club La Cavale a été définitivement une belle opportunité deux ans plus tard pour pouvoir partager avec d'autres ma passion de courir, pour progresser davantage comme coureuse, pour prévenir des blessures et pour vivre des expériences stimulantes en groupe comme le voyage organisé pour le marathon de Québec. Les entraînements sont variés, l'atmosphère du groupe est très motivante et on y développe rapidement un sentiment d'appartenance.
 
- Delphine

La Cavale m'offre l'accès à un coach professionnel qui me donne les outils et la motivation nécessaire pour améliorer mes performances. C'est en plus l'occasion de fréquenter des gens qui ont la même passion que moi. C'est la possibilité d'obtenir le support des autres membres et je l'espère, d'être une source de motivation pour les autres.  C'est la possibilité de se fixer des objectifs de vie, de travailler pour les atteindre, de les dépasser et d'en être fier. La Cavale, c'est aussi pour le simple plaisir de côtoyer des gens extraordinaires.  
 
- François

Été comme hiver, je voyais des gens courir dans ma rue et je les enviais. Je savais aussi que La Cavale proposait des programmes de courses, mais je ne croyais pas en faire partie un jour à cause de mon surplus de poids. De plus, je n’étais pas capable de courir plus de 30 secondes. Un jour, une amie m’a parlé d’un programme de Marche/Course et je m’y suis inscrite.
Au début, je courais avec le souffle court. Ce fût très difficile de ne pas abandonner mais je n’ai pas lâché. Plus j’avançais dans le programme, plus je remarquais les changements, autant au niveau physique que psychologique. Avant, je faisais de trois à quatre migraines par semaine et aujourd’hui, je n’en ai presque plus. Nous avons des entraîneurs (Jeannot et Sandra) formidables qui ont su me soutenir tout au long du programme. L’ambiance est dynamique et agréable dans le groupe et on y rencontre des gens de différents niveaux et de tous âges.

- Marie-Claude

© 2017 La Cavale